Tagged: São Luís

Le Brésil possède aussi des magnifiques plages d’eau douce

{lang: 'fr'}

Chaque brésilien et touriste venant au Brésil aiment la plage, mais pas seulement les plages d’eau salée, les plages d’eau douce se trouvent également au Brésil. Le Brésil a de belles plages d’eau douce qui n’ont rien à envier face aux plages à la beauté plus «traditionnelle». Elles sont souvent entourées de magnifique paysages qui valent le détour. A Maranhão, par exemple, à 250 km de São Luis, on trouve le Parc National Lencois Maranhenses, qui comprend 270 km ², répartis entre les dunes de sable et de nombreux lacs d’eau douce.

A Pará, la ville de Salvaterra, sur l’île de Marajó, donne accès à différentes plages d’eau douce. La plus populaire est la Praia Grande, qui comprend des stands de boissons et de collations qui égayent la bonne humeur des touristes au son de la musique locale. Dans le même état, il y a le «Caraïbes brésilien », connu comme la plage d’Alter do Chão. Le site a un sable blanc baigné par les eaux douces du Rio Tapajós et est considéré comme l’une des merveilles naturelles majeures du Brésil. Read more »

Marañho reçoit le prix de la Meilleure Destination Touristique 2011

{lang: 'fr'}

Le Maranhão a remporté le titre de la meilleure destination touristique en 2011, décerné par le Grupo Brasil Travel News, spécialisé dans le secteur depuis 27 ans. La remise des prix a eu lieu le jeudi (26), à Campinas (SP), lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté les secrétaires d’Etat au tourisme, au commerce intérieur, des compagnies aériennes et des journalistes.
L’état a été reconnu notamment par les travaux de tourisme réalisés dans les Lençóis Maranhenses, dans la Chapada das Mesas et dans la capitale Sao Luis, qui fête cette année les 400 ans de fondation. L’évènement a souligné les progrès et les innovations dans le secteur sur les marchés nationaux et internationaux.

Le ministre du Tourisme, Gaston Vieira, a félicité l’Etat pour avoir remporté ce prix et a dit que cela prouve le potentiel touristique du Maranhão. « Maranhao est en train de signer sa place dans le marché mondial du tourisme et notre pays mérite cela et bien d’autres reconnaissances. Nous allons promouvoir nos ressources naturelles et investir dans notre croissance pour l’entrée dans ce marché aussi large. « 

Parc national des Lençóis Maranhenses, dans l’état de Maranhão

{lang: 'fr'}

Le parc national des Lençóis Maranhenses (Parque Nacional dos Lençóis Maranhenses) est situé dans l’Etat du Maranhão, au nord-est du Brésil, juste à l’est de Baía de São José. Il s’agit d’un lieu plat, parfois inondé, recouvert avec de grandes dunes de sable. Il englobe environ 1000 kilomètres carrés, et en dépit de pluies abondantes, ne supporte presque pas de végétation. Le parc a été créé le 2 Juin 1981. Il a été présenté dans le film brésilien La Maison de sable. Plus récemment, il a été aperçu dans la chanson « Kadhal Anukkal » du film indien, Enthiran.
Situé sur la côte orientale de l’état de Maranhão par les berges de la rivière Preguiças, le parc englobe les municipalités de Humberto de Campos, Primeira Cruz, Santo Amaro et Barreirinhas. Read more »

São Luís, état de Maranhão

{lang: 'fr'}

São Luís est une ville brésilienne, capitale de l’état de Maranhão, fondée le 8 septembre 1612. Elle se trouve sur l’île Upaon-Açu (appelée ainsi par les indiens tupinambás signifiant « Grande Ile »), entre les baies de São Marcos et São José de Ribamar. C’est une ville de 997.098 habitants, se classant à la 16ème place des villes les plus peuplées du Brésil. São Luís est l’unique ville fondée par des Français, et une des trois capitales régionales situées sur une île (avec Florianópolis et Vitória).
Elle possède le 12ème plus grand parc industriel parmi les 27 capitales régionales. Elle est aussi considérée par les recherches effectuées par la fondation Getúlio Vargas (FGV) comme une des meilleures villes pour travailler. São Luís est la quatrième plus grande ville de la région Nordeste, et en termes de manifestations culturelles c’est la capitale la plus riche du Brésil. Read more »