Tagged: tourisme

Le tourisme médical progresse de 35% au Brésil

{lang: 'fr'}

Le tourisme médical est un segment qui brasse une somme de 60 milliards de dollars annuellement dans le monde entier. Selon l’Organisation mondiale de la santé, la croissance moyenne de ce créneau est de 35% par an. Les prévisions de croissance pour le Brésil sont de 35% au cours des cinq prochaines années.
Les chiffres ont été révélés par Mariana Palha, de l’Agência Primal Medical Travel, lors d’une conférence tenue le vendredi, durant le Congresso Brasileiro das Agências de Viagens – Abav 2011 (Congrès brésilien des agences de voyage) à Rio de Janeiro.

«Dans ce marché, le plus grand bénéficiaire est le tourisme », a déclaré la femme d’affaires, membre du groupe de travail, coordonné par le Ministère du Tourisme pour promouvoir la structuration de ce segment. Un des objectifs est d’ordonner l’activité et de placer le Brésil position en tant que référence dans le tourisme médical. Read more »

Le tourisme pourrait représenter 6% du PIB du Brésil en 2020

{lang: 'fr'}

La part de l’industrie touristique dans le Produit Intérieur Brut du pays doit croître de plus de deux pourcents et atteindre les 6% du PIB vers 2020, affirma le ministre, Pedro Novais, durant le premier Workshop International de Certification pour le tourisme, à Foz do Iguazú.
“Aujourd’hui le secteur représente 3,6% du PIB, mais avec la mobilisation du pays pour l’amélioration de la productivité et de la qualité des infrastructures et services, nous atteindrons les 6% à la fin de cette décennie », déclara Novais, qui a également souligné l’embellie économique de plus de trente millions de Brésiliens. Read more »

Olinda, joyau colonial dans l’état brésilien de Pernambuco

{lang: 'fr'}

Olinda est une ville historique dans l’Etat brésilien de Pernambuco, situé sur la côte nord-est du pays, près de l’océan Atlantique, juste au nord de Recife et au sud de Paulista. Elle a une population de 397,268 habitants et est l’une des villes coloniales les mieux conservées au Brésil.
Olinda dispose d’un certain nombre de grandes attractions touristiques, comme un centre-ville historique (site du patrimoine mondial), des églises, et le Carnaval d’Olinda, une fête de rue populaire, très proche de celle des carnavals portugais, avec l’ajout de danse africaine. Contrairement à Rio de Janeiro et Salvador, à Olinda, l’admission au Carnaval est libre. Toutes les festivités sont célébrées dans les rues, et il n’y a pas de gradins par exemple. Il y a des centaines de petits groupes de musique (parfois avec un seul interprète) dans de nombreux genres divers et variés. Read more »

« Si tu vas à Rio… » documentaire France 5 sur les Français expatriés

{lang: 'fr'}

France 5 a diffusé jeudi 21 avril un reportage sur les Français partis chercher fortune au Brésil. Ils sont 6 et chacun dans leur branche, croient au rêve économique brésilien.
Pour eux, le Brésil est la terre de tous les « possibles », en contraste avec une France qui paraît fermée et immobile.
Benjamin veut ouvrir un hôtel grand luxe à deux pas des plages d’Ipanema et de Copacabana. Julien travaille chez Helibras, constructeur d’hélicoptères, alléché par la dernière folie des millionaires brésiliens, survoler les villes en hélicoptère pour gagner en rapidité et également éviter les attaques.
Thomas travaille dans le Nordeste, région très pauvre du Brésil, dans une société de prêt-à-porter de comemrce équitable. Hervé est DJ à Buzios et fait partie d’une école de samba à Rio. Eric possède une société de jeux de société et tente d’imposer cette nouvelle habitude chez les Brésiliens. Read more »

Itacaré, destination touristique et paradis pour les surfeurs dans l’état de Bahia

{lang: 'fr'}

Itacaré est une ville dans la zone du cacao dans l’état de Bahia au Brésil, au sud de Salvador. Elle est située à 70 km au nord d’Ilhéus où le Rio de Contas, qui vient de la Chapada Diamantina, rencontre l’Océan Atlantique. Elle a une population d’environ 8.000 habitants.
Itacaré a été fondée par les colons portugais, initialement appelé São Jorge dos Ilhéus, en 1532. La ville était un lieu de rencontre connu pour les pirates hollandais et portugais au cours de la première période coloniale et plus tard est devenu une plaque tournante pour la plantation du cacao et un port pour les baleiniers. Elle a officiellement obtenu le statut de ville en 1881. Read more »